Hajj 2016 – Pèlerinage à la Mecque – Hajj et Omra amélioration de ses conditions

Chefs de groupes ou rabatteurs ? [1/2]

Chefs de groupes ou rabatteurs ? [1/2]

Pour le hajj, comme pour tout voyage organisé, la loi interdit de récupérer les titres de transport ainsi que de l’argent des voyageurs si l’on n’est pas au minimum agent de voyage ou assimilé pour les cas d’associations disposant d’un agrément préfectoral de voyage.   Le chef de groupe doit avoir un statut légal. Il ne peut en aucun cas prendre votre passeport ou votre argent, le mieux est de traiter directement avec un employé de l’agence organisatrice. C’est pourquoi nous conseillons aux agences d’embaucher temporairement, pendant la durée du pèlerinage et de sa préparation, les chefs de groupe afin de leur donner un statut légal. Outre le fait d’exercer en pleine conformité avec la loi, cela permettra de participer à l’assainissement du marché du hajj, encore très convoité par nombre de rabatteurs peu scrupuleux, qui sévissent déjà sur le terrain.

Vérifier les tracts publicitaires

S’il n’est pas toujours facile de faire le bon choix parmi toutes les offres pour le hajj, vérifier le tract publicitaire est un excellent moyen pour éviter l’arnaque. Cette vérification vaut tant pour les futurs pèlerins que pour les agences de voyage agréées qui peuvent faire les frais de rabatteurs. C’est pourquoi nous conseillons à ces agences agréées de bien surveiller les tracts publicitaires parfois diffusés à leurs insu par des rabatteurs. Quant aux futurs pèlerins, nous leur conseillons de :

– vérifier que le ou les chefs de groupe soient bien identifiables sur le tract publicitaire. Vérifiez qu’il n’y ait pas simplement un prénom et un numéro de portable. Le nom de famille  du chef de groupe doit figurer, sinon c’est suspect.

vérifier que les coordonnées complètes (nom, adresse, tél, numéro de licence) de l’agence agréée figurent sur le tract que l’on vous tend. Comme le chef de groupe, l’agence doit être immédiatement identifiable

Dans tous les cas, le plus important lorsque vous êtes abordé par une personne cherchant à vous vendre le hajj, c’est de ne donner ni votre passeport, ni de l’argent sans avoir en contrepartie un document faisant office de reçu, avec tous les éléments d’information permettant d’identifier clairement à qui vous remettez vos documents et votre argent.

Ne vous laisser pas abusez par un excès de confiance

Certains rabatteurs, des chefs de groupe sans statut légal opérant au noir et abusant de la confiance ou de l’ignorance des pèlerins – comme c’est le cas par exemple à Strasbourg, Mulhouse, Colmar, Belfort, Besançon, Annemasse, etc. -, ont développé des tactiques particulièrement vicieuses. Ils n’hésitent pas à proposer des prix très alléchants, en moyenne 200 à 300 euros de moins que ce qui se pratique sur le marché. L’objectif pour eux est de convaincre le maximum de clients potentiels, et de récupérer immédiatement leurs passeports : les futurs pèlerins, naïfs ou ignorants, sont dès lors pris en otage. Ils n’entendront plus parler de ces chefs de groupe jusqu’à une semaine avant le départ. A ce moment, ces rabatteurs reviennent vers eux pour les mettre dos au mur en exigeant une rallonge de 200 à 300 euros, faute de quoi il leur sera impossible d’avoir les visas. Dupés, les pèlerins qui croyaient faire une affaire paient le prix normal, mais avec un menteur pour chef de groupe ou guide spirituel.

Exemples de publicités mensongères et douteuses.

Publicité distribuée dans la région de Belfort, Montbeliard, Metz, Nancy, St-Loup, les Vosges etc… Le prix est mensonger, il est de 3800 € et non de 3600 €. Le départ est prévu de Paris et non de Mulhouse/Bâle.

Vous aimez cet Article? Diffusez-le!

2 Commentaires

  1. okhty 23 octobre 2011 at 23 h 02 min

    vous avez des informations concernant l’agence gazelle travel?

  2. France Hajj 24 octobre 2011 at 0 h 38 min

    Salaam,

    Pour éviter les procès en diffamation dont certaines agences voyou n’hésitent pas à nous en faire, veuillez nous poser votre question par e-mail : eacdev [@] gmail.com

    Merci pour votre compréhension.

Vos réactions